Barbie stie !

Harajuku, oui monsieur!

J’en ai tellement entendu parler. En premier grâce à Joltok, mais ensuite dans des reportages et des articles dans les magazine sur Tokyo et le Japon. Et c’est aussi fou que sur les photos !

Premier constat, c’est qu’elles ont épais de makeup les japonaises d’Harajuku ! Tout est dans le paraitre ici, les grandes marques de ce monde se côtoient dans les vitrines et sur les jeunes. Pendant que les garcons font la file pour entrer dans la boutique Nike, les jeunes filles elles font la file pour la boutique de Popcorn sucré.

Louis Vuitton, Dior, Cartier, Prada… Ils sont tous à Harajuku, et ils relèvent l’audace dans l’architecture pour asseoir leurs réputation dans le quartier. Le plus impressionnant édifice est bien celui de Prada, un mur rideau de verres courbés assemblé en losange impose par son audace.

20130520-084257.jpg

Dans les ruelles ont retrouvent de nombreuses boutiques inédites dont la boutique mode Barbie… Aille come on, Barbie stie. Bon ok, le look de plusieurs jeunes filles s’approche de la poupée Barbie, elle semble y vouer une admiration sans borne.

20130520-083938.jpg
Après avoir fait 3-4 fois le tour du secteur on fini par dénicher le restaurant de ramen recommandé dans le Lonely Planet qu’Annie voulait essayer, une petite adresse bien caché. Les ramens y goute plus comme des petits spaghettis que comme les ramens secs et salé qu’on retrouve chez nous. Des morceaux de porc, un oeuf cuit dur et des légumes marinés flotte dans le bouillon, c’est bon, ca valait la peine de chercher la place.

20130520-083733.jpg

Ensuite un détour au centre commercial Laforet où on remarque l’admiration un peu exagéré que les japonais ont pour Paris et les français (si seulement ils savaient). On y constate que les traducteurs automatiques japonais->français font de belles phrases qui ne tiennent pas la route une fois peinte sur les murs 😉

20130520-084124.jpg
Finalement on est un peu jet lag, on part faire une sieste à l’hôtel… Évidement on va passer tout droit et se réveiller à 1h du matin et manquer notre première visite prévue en soirée à Shinjuku…

On se reprendra le lendemain.

Publicités