Hotel Sweet Hotel

Y a un moment dans un voyage où tu t’ennuis de ta mère (ou de ton chien). Bin ce matin quand j’ai commencé a tousser creux, c’était le cas. J’vous avais parlé que je traînait une superbe sinusite, ce matin elle c’était cachée dans les profondeurs roses de mes poumons.

Une bonne fatigue avec ça et rien de mieux pour pas rassurer Annie. Pas encore de fièvre alors un bain chaud et du repos pour combattre le tout ou la toux.

Finalement en début d’après midi je sort rejoindre Emilie et sa famille sur l’ile artificielle d’Odaiba. C’est un genre de quartier de divertissement urbain. On passe voir une réplique grandeur nature de Gundam, ensuite on arrête à un centre des sciences et ensuite direction Ōedo-onsen-monogatari.

Ca, c’est l’équivalent du village des sports des Onsens. On se change pour ne porter qu’un yukata et ensuite on rentre dans un espace centrale où on retrouve de tout, resto, boutique a cossins, jeux, et bien sur les Onsens, espaces massages, les trempage de pieds et autres espaces de relaxations.

On se rend dans la zone des pieds, on les laisses mijoter un certain temps et sur les conseils d’Anne-Julie on va essayer les Dr Fish…

OMFG

Imaginez des dizaines de petites dents de chatons qui vous mordilles les pieds dans tout les sens… C’est la chose la plus weird qu’on a essayé au Japon. Au début impossible de laisser nos pieds dans l’eau plus que 5 secondes… Apres 5mins on s’habitues.

Ensuite on bouffe ensemble assis a des tables basses, et je me rappel que j’ai plus la flexibilité d’antan, merde, j’suis vieux ça veux dire ?

Finalement, retour a Tokyo par un genre de skytrain qui nous donnes une superbe vue de nuit de la ville, on rentra à l’hôtel en se disant Hotel Sweet Hotel…

… On s’ennuis d’Henry c’est fou !

20130526-220935.jpg

20130526-221025.jpg

20130526-221036.jpg

20130526-221046.jpg

Publicités